Branche Pico

Tags: pico, pionnier, cordees, raiders, asj, scout

La branche Pico

La branche des PIonniers et des COrdées (Pico, 15 à 17 ans) est le passage d'un scoutisme plutôt encadré (branche Louveteaux et branche Eclais) au scoutisme plus indépendant. Elle offre la possibilité aux jeunes de réaliser et de se confronter à leurs visions et leurs rêves. Ils apprennent pendant le temps passé dans la branche à devenir plus indépendants et plus responsables en entreprenant des actions en commun. Les jeunes sont soutenus dans le sens de la progression globale, sur le chemin de devenir des personnalités responsables, indépendantes, engagées et capables de s’intégrer dans une équipe.

L'Equipe Cantonale

L’Equipe cantonale a pour but de promouvoir la branche Pico afin que chaque scout de l’Association du scoutisme jurassien puisse vivre une expérience propre à cette branche. En équipe, les picos réalisent leurs rêves, leurs idées, par le biais d’entreprises. Ils ont ainsi la possibilité de se confronter à des difficultés diverses. Ensemble ils les surmontent. L’Équipe cantonale est auprès des groupes et soutient ainsi le développement de postes. Par des activités, elle enrichit l’expérience des participants.

Nous contacter

Des questions, des demandes ? N'hésitez pas à contacter l'équipe cantonale:

Localiser les Picos de l'ASJ

Documents et livres utiles ou intéressants

Vous n'apprendrez pas à être, ou à gérer, des Picos en lisant des livres. Mais cela peut vous aider. Voici quelques livres qui peuvent vous intéresser, la liste s'agrandira au file du temps. Si vous-même vous avez des livres à proposer, n'hésitez pas. Et si vous ne savez pas comment vous procurer une de ces ressources, n'hésitez pas à demander à l'Equipe Cantonale.

  • La base: L'Eclaireur, de Baden Powell. Plutôt destiné à la Troupe, il n'est jamais trop tard pour le (re)lire.
  • Fonctionnement de la branche Pico: Brochure PICOmment. Ancienne brochure d'aide à la gestion et création d'un poste Pico (une nouvelle, meilleure, brochure verra le jour très prochainement).
  • Une vision des Picos: Raiders-scout, de Michel-Menu. Historique du mouvement avec activités et vision des Picos de l'époque.
  • Presque identique: Aventure vraie avec les raiders scouts, de Michel-Menu. Presque identique au précédent livre mais plus "ouvert".
  • Tous livres techniques ou de refléxion qui peuvent intéresser votre équipe. Lié à un objectif, prendre le temps (deux ou trois séances, voir plus) pour explorer ce livre à fond est une activité Pico en soit !

Archives des activités

Le 5 et 6 novembre 2016 - 1er camp Pico

L'ASJ a enfin pu organiser son première camp Pico ! Au nord de Develier, la pluie constante ne fut nous permis d'être un peu moins exposé aux radiations provenant du dernier problème nucléaire. Mais il nous fallait survivre. Pour cela, notre première mission fut de trouver un lieu sûr. De vieilles cartes de 1845 nous donnèrent des indications d'endroits pour trouver de quoi nous faire un abri, ainsi qu'une indication d'un lieu sûr. Après quelques détours, nous arrivâmes à bon port et pûmes créer nos abris de fortune. Allaient-ils tenir la pluie battante ? Pour gagner un peu de chaleurs nous, fîmes alors un concours du meilleur souper. Après cela, nous dûment encore échapper à une horde de loup-garou rodant près de notre nouveau village. Fatigué par cette grande journée, nous dormires finalement plutôt au sec dans nos bivouacs. Le matin, après un échauffement, nous remarquâmes la belle neige sur les montagnes alentours. Mais entendîmes également les loups qui revenaient. Pas le temps de manger, il fallait fuir. Mais abandonner le feu ? Qu'à cela ne tienne, à l'aide de supports improvisés, de braises et d'amadou, nous pûmes conserver suffisamment bien ces braises pour voyager avec le feu. Avec succès, après 30 minutes de marche, nous avons pu manger sur un beau feu. Puis, déjà, il était temps de retourner à la civilisation.

Le 29 avril 2016 - Bataille pour Soleure

A Soleure à nouveau, mais pour pousser la bataille un peu plus loin. Traditionnellement, nous avons commencé la journée par un crazy challenge. Au menu des équipes : devenir expert du marbre Soleurois, visiter un lieu public payant sans dépenser leur argent ou encore récolter plusieurs ingrédients gratuitement au marché. Bataille d'audace donc. Pendant ce temps, les responsables s'affairaient à quelques jeux leur permettant de faire plus ample connaissance et à planifier l'avenir. Puis, bataille d'expression par quelques saynètes mettant en avant l'histoire riche de la ville de Soleure. Enfin, La dernière bataille fut à l'image d'un grand jeu d’échec, mais avec de vrai duel d'épée et sous les tirs d'archers, ou chacun des généraux dirigeait ses hommes afin de conquérir ou de défendre les murailles d'une des tours de Soleure. Tout ceci devait donner lieu à un dernière jeu de négociation pour effectivement gagner Soleure (grâce aux connaissances et aux points acquis durant la journée) mais cette dernière partie n'eu pas lieu, faute de temps. Tant pis, nous reviendrons !

Le 24 octobre 2015 - Festin Express

5CHF, une carte, 4 heures et 3 points de passage, voilà de quoi disposaient les Picos pour réaliser un parcours d'une trentaine de kilomètre reliant la vallée de Delémont aux franches montagnes. Tous les moyens de transport étaient permis même si certains s'en sont cantonné à l'usage de leurs pieds. L'après-midi a été consacré à la confection d'un OFNI (objet flottant non identifié) formé uniquement d'un nid en branchage entouré d'une bâche. Les embarcations des deux équipes sont couronnées de succès par une traversée sans encombre d'un petit étang à l'eau bien froide. Tout ces efforts sont récompensés par un succulent dessert confectionné avec les ingrédient ramené durant l'une des missions de la matinée. Vidéo des exploits à ce lien.

Le 28 février 2015 - Journée enneigée

En route pour la tour de Moron. La mission aujourd'hui est simple : s'amuser. Avant cela, il nous faut des forces. Chacun ajoute dans une soupe l'ingrédient qu'il a apporté. La soupe mijote lentement sous les flammes du réchaud qui peine à repousser la morsure de l'hiver. Une fois requinqué, place à l'action. Chacun s'arme de pelle afin de tailler dans la neige la plus belle et périlleuse piste de bouée-de-neige qu'il m'ait été donnée de voir. Une fois prête, chacun s'improvise pilote dans le but de gagner la course. Certain pilotes font d'excellent temps, d'autres trop téméraires, finissent hors-piste. Après avoir célébré le champion, nous redescendons à toute vitesse, grâce à nos luges, vers des climats plus cléments. Puis, avant de nous séparer, nous dégustons encore ensemble une bonne fondue.

Le 27 septembre 2014 - Challenge ASJ

Départ de Rebeubelier. Une vidéo nous montre la retransmission d'un pilote (un transporteur de taboulé ?) visiblement en détresse. Par équipes, nous tentons de suivre sa trace. Pour cela, nous disposons de cartes, boussoles, coordonnées, et azimutes. La distance à parcourir est grande, le temps est court. Fatalement, dans la précipitation, certains se trompe de chemin. Mais au final, tous finissent, à Delémont, devant le pilote qui a dû s'éjecter. Le pilote est blessé et à besoin des premiers secours. Une fois rétablie, il nous explique que son travail est trop dangereux mais qu'il a besoin de cet argent. Il nous demande de trouver une alternative. Nous réalisons alors des prototypes de bateau transportant un plein bol de taboulé. Le pilote, heureux de ces prototypes, remercie et félicite l'équipe gagnante.

Équipe gagnante: Saint-Pierre.

Le 17 juin 2012 - Crazy Challenge

Rendez-vous à Soleure. Nous savons en partie ce qu'il nous attend puisque nous avons nous-même dû venir avec trois challenges écrits sur un papier. Les challenges de toutes les équipes sont maintenant dans un chapeau et choisissons au hasard l'un deux. Certain doivent réaliser un bonhomme de neige (en juin, dans Soleure), d'autres la plus haute pyramide humaine, d'autre encore laver une voiture de manière chorégraphique, avec danse et chant. Pendant que nous nous attelons à la tâche, il paraîtrait que les responsables jouent du "Speedminton". L'heure venue, nous présentons les photos ou vidéos de nos réussites. Le choix est serré et c'est finalement une bataille de papier-caillou-ciseaux qui départage les vainqueurs. Pour finir la journée nous visitons et découvrons la ville. Mais pas n'importe comment: à l'aveugle, avec un guide pour personnes aveugles. Et même aveugle, la ville est belle, son histoire, captivante.

Équipe gagnante: Égalité Perceval - Notre Dame. Puis vainqueur des Notre Dame.